Horaires d'ouverture :

Du Lundi au Vendredi 

de 10h00 à 12h45 et de 14h00 à 17h00

Visite de la fabrication :

Du lundi au vendredi 

de 10h00 à 12h45 / 14h00 à 17h00

Adresse :

12 rue de L'Abbaye

76960 NOTRE-DAME-DE-BONDEVILLE

Contact téléphone :

02.32.91.60.75

  • Facebook le pré de la Bataille
  • Twitter Social Le pré de la Bataille

Visite de groupe :

Réservations

 NOTRE HISTOIRE

 Le pré de la Bataille est une association Rouennaise créée en 1892. Aujourd’hui reconnue d’utilité publique, elle gère quatre Établissements et Services d’Aide par le Travail (.

Notre produit phare, le Sucre de pomme :    

Le sucre de pomme est d’origine très ancienne, sa création date du 16ème siècle.

La Normandie, grande région productrice de pommes, accueillait dans le port de Rouen de nombreux bateaux des Antilles avec dans les cales, du sucre de canne.

 

A cette époque, les confiseries étaient principalement créées par les apothicaires.

Ainsi, devant l’abondance de pommes et de sucre de canne, ils décidèrent de produire une sorte de pastille alliant ces deux produits.

Les sucres de pommes étaient vendus dans les officines des apothicaires pour soulager les maux de gorge, mais également pour éloigner la mélancolie, en fait, pour "déstresser" comme on dit de nos jours.

 

Rapidement, ces succulents bonbons se retrouvèrent aux devantures des confiseurs et devinrent un emblème de la ville. On retrouvait les sucres de pommes dans les banquets royaux, mais ils étaient également offerts aux invités de marque.

Notre Confiserie , Les Confiseurs L'Atelier-Boutique : 

L’association est propriétaire depuis plusieurs années d’un patrimoine industriel à Notre-Dame-de-Bondeville. Cette ancienne usine de  filature de coton, les établissements GRESLAND, s’était installée en 1886 en pleine campagne. Les productions de fils qui sortaient des ateliers alimentaient de nombreuses usines  de tissage de la vallée.

De nos jours, la production de fils de coton a été abandonnée et le patrimoine a successivement servi à des entreprises comme ateliers ou comme lieux de stockage. C’est en 2008 que l’Association fit l’acquisition de ce site pour se relocaliser.